TUSCULUM

Lors de son séjour à la Villa Médicis à Rome, Tony Garnier,
en 1903, choisit d’étudier une ville antique entière appelée
Tusculum comme sujet de troisième envoi à l’Académie.

Il s’inscrit ainsi dans la lignée de ses prédécesseurs qui rompent
avec le règlement traditionnel imposant l’étude de monuments
antiques isolés. L’Académie ne se montre pas très satisfaite de
cette étude même si elle reconnaît certaines qualités d’exécution.

Déjà Tony Garnier s’est fait remarquer lors de ses précédents
envois auprès des académiciens. Les travaux rendus alors,
sont en effet jugés médiocres et les annexes qu’il envoie
présentant des projets pour sa ville moderne choquent.